Nous travaillons avec du vivant ne l’oublions pas. Nos phytoépurations ne nécessitent pas de vidanges comme les systèmes classiques mais les plantes de votre phytoépuration, comme toutes leurs congénères, nécessitent un minimum de bienveillance et d’amour !

 

Nous avons détaillé les opérations d'entretien en 3 grandes phases :

l'alternance

 

Chaque semaine une alternance entre les deux parties du système doit être réalisée. Cela peut se faire manuellement ou automatiquement. Le but est de permettre aux plantes et aux bactéries de minéraliser les matières organiques.

la taille

 

Les plantes des phytoépurations connaissent une croissance très rapide car les conditions sont pour elles parfaites : de l'eau et des nutriments en abondance !

Il faut donc penser à les tailler deux fois par an. Les résidus de tailles peuvent être réutilisés en paillage dans le jardin ou être mis au composteur.

le compost

 

Tout les 10 à 15 ans le filtre doit être curé. Le compost récolté peut être valorisé dans le jardin.